Un empire aux portes du chaös

La disparition de l’Empereur Narrumal Arkuru plonge l’Ectabane dans une période d’incertitude et de troubles. Si l’avenir de l’Empire semble plus que jamais incertain, une chose est claire: celui qui en prendra les rênes devra d’abord se démarquer clairement de ses rivaux, que ce soit par la force brute; le pouvoir de l’argent; l’influence politique; la magie; la ruse; les alliances… En fait, le vainqueur, s’il doit y en a un, devra sans doute déployer un mélange de tout cela.

L’Ectabane apparaît, pour le moment, comme une mosaïque de petits royaumes et de régions se déchirant les uns les autres. Cette situation la rend vulnérable à ses ennemis. Son avenir dépend de l’émergence prochaine d’un pouvoir capable de la réunifier. Cela se produira-t-il ? Si, oui, quel sera ce pouvoir ? S’agira-t-il d’un seul individu, d’une oligarchie composée de quelques grands dirigeants ou d’autre chose ? Seul le temps le dira...

Connexion

Mot de passe perdu ?